CAC 40

Ouverture | Prises de bénéfices pour les 4 sorcières
2019-06-21 08:01:23

A la veille des quatre sorcières, le CAC40 a engrangé 0.31% à 5535 points hier, toujours porté par les propos accommodants de la BCE puis de la Fed, avec la perspective de prochaines baisses de taux. L’indice parisien a toutefois réduit son avance en fin de journée, en raison de l’incident du drone américain abattu par l’Iran. Cette annonce a eu pour effet de doper les cours du pétrole, à l’image du WTI qui a gagné 5%.

En dépit de statistiques mitigées (PhillyFed à +0.3 contre +16.6 précédemment et inscriptions au chômage à 216K), les indices américains ont également poursuivi leur ascension, aidés par le secteur pétrolier. Le S&P500 a inscrit un nouveau record absolu et clôturé en hausse de 0.95% à 2954 points. Le Dow Jones a gagné 0.94% à 26753 points et le Nasdaq100 0.92%.

Aujourd’hui pour cette séance de compensation, le CAC40 devrait subir quelques prises de bénéfices comme le suggèrent les contrats futures en baisse de 0.25%.
En données horaires, la tendance reste positive au-dessus des 5500 points. Seul l’enfoncement de ce niveau militerait pour des dégagements plus marqués en direction des 5450 points, zone de convergence avec la moyenne mobile à 50 heures. La configuration actuelle suggère un prochain test des 5500 points.

Les informations, graphiques, chiffres, opinions ou commentaires mis à disposition par SURPERFORMANCE SAS s’adressent à des investisseurs disposant des connaissances et expériences nécessaires pour comprendre et apprécier les informations développées. Ces informations sont données à titre informatif et ne représentent en aucun cas une obligation d’investissement ni une offre ou sollicitation d’acquérir ou de vendre des produits ou services financiers. Elles ne constituent par ailleurs pas un conseil en investissement. L’investisseur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans recours contre SURPERFORMANCE SAS, qui n’est pas responsable en cas d’erreur, d’omission, d’investissement inopportun ou d’évolution du marché défavorable aux opérations réalisées.