CAC 40

Ouverture | Nouvelle tentative de rebond en Europe
2022-09-27 08:00:10

A l’issue d’une séance volatile et après avoir inscrit un nouveau point bas annuel à 5736 points, le CAC40 a fait preuve de nervosité et a finalement terminé en repli de 0.24% à 5969 points, toujours lesté par les craintes sur la conjoncture avec les resserrements monétaires des banques centrales.

Du côté des valeurs, Thalès a gagné 2.33%, Stellantis 2%, Worldline 1.37% et Total 1.11% tandis qu’Engie a perdu 3.44%, Veolia 3.28% et Axa 2.14%.

Malgré de bonnes dispositions à l’ouverture, les indices américains ont de nouveau vacillé, terminant sur leurs plus bas. Le Dow Jones a perdu 1.11% à 29260 points, le S&P500 a cédé 1.03% à 3655 points et le Nasdaq100 0.51%.

L’indice CAC40 devrait néanmoins tenter de rebondir ce matin, comme le laissent envisager les contrats Futures en hausse de 0.4%.
La journée sera plus fournie en termes de publications, avec une intervention de Jerome Powell à 13h30 puis les commandes de biens durables à 14h30, l’indice Case Shiller à 15h, les ventes de logements neufs, l’indice manufacturier de Richmond et celui du Conference Board à 16h.

Graphiquement, la dynamique est baissière sur toutes les échelles de temps. Comme évoqué hier, le débordement des 5830 points serait de bon augure pour une reprise technique en direction des 3900/3920 points.

Les informations, graphiques, chiffres, opinions ou commentaires mis à disposition par SURPERFORMANCE SAS s’adressent à des investisseurs disposant des connaissances et expériences nécessaires pour comprendre et apprécier les informations développées. Ces informations sont données à titre informatif et ne représentent en aucun cas une obligation d’investissement ni une offre ou sollicitation d’acquérir ou de vendre des produits ou services financiers. Elles ne constituent par ailleurs pas un conseil en investissement. L’investisseur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans recours contre SURPERFORMANCE SAS, qui n’est pas responsable en cas d’erreur, d’omission, d’investissement inopportun ou d’évolution du marché défavorable aux opérations réalisées.