CAC 40

Mi-séance | Coup de froid en Europe
2020-10-15 11:09:16

Les places européennes creusent leurs pertes depuis l’ouverture, avec des replis moyens de l’ordre de 2.5%, suite à la recrudescence du nombre de contaminations à la Covid-19 et aux nouvelles restrictions imposées par les gouvernements. 
Le CAC40 décroche actuellement de 2.42% à 4821 points et les contrats Futures américains reculent de 1.1%. 

Du côté des valeurs, seule Unibail surnage (+9.3%). Les financières et l’automobile signent quant à elles les plus fortes baisses, à l’image de Société Générale (-4.58%), Crédit Agricole (-4.1%) ou Renault (-4%). 

De nombreuses statistiques seront dévoilées en deuxième partie de séance : à 14h30 l’indice PhillyFed, les inscriptions hebdomadaires au chômage, l’indice Empire State manufacturier et les prix à l’importation, avant les stocks pétroliers à 16h30.

Concernant les trimestrielles, Morgan Stanley publiera notamment à 13h30.

En données horaires, la configuration se dégrade très nettement, l’indice CAC40 ayant ouvert en large gap baissier, comblant dans la foulée un autre gap laissé ouvert le 5 octobre à 4824 points. Cette zone de cours devra contenir les velléités baissières et engendrer une réaction positive sous peine d’une poursuite du mouvement en direction des 4770 points puis 4729 points (borne d’un gap laissé ouvert le 28 septembre).

Les informations, graphiques, chiffres, opinions ou commentaires mis à disposition par SURPERFORMANCE SAS s’adressent à des investisseurs disposant des connaissances et expériences nécessaires pour comprendre et apprécier les informations développées. Ces informations sont données à titre informatif et ne représentent en aucun cas une obligation d’investissement ni une offre ou sollicitation d’acquérir ou de vendre des produits ou services financiers. Elles ne constituent par ailleurs pas un conseil en investissement. L’investisseur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans recours contre SURPERFORMANCE SAS, qui n’est pas responsable en cas d’erreur, d’omission, d’investissement inopportun ou d’évolution du marché défavorable aux opérations réalisées.