La chronique boursière

20/01/2020

Trêve commerciale…

L’accord commercial de phase 1 entre les Etats-Unis et la Chine a bien été signé. Il prévoit une baisse de certains droits de douane et l’engagement de la Chine d’acheter pour 200 milliards de dollars de biens et services américains supplémentaires au cours des deux prochaines années. De leur côté, les Etats-Unis ont indiqué qu’ils lèveraient l’ensemble des surtaxes dès qu’un accord de phase 2 serait conclu. Une fois encore, les marchés ont montré une forte résilience et n’ont pas vendu la nouvelle. Plusieurs facteurs peuvent l’expliquer : 1/ Les dernières statistiques économiques sont plutôt encourageantes aussi bien aux Etats-Unis qu’en Europe et en Chine, 2/ Les Banques centrales poursuivent leur soutien en injectant des liquidités dans le système, 3/ Selon une enquête récente, les investisseurs institutionnels envisageraient d’augmenter le poids des stratégies plus risquées en 2020 et 4/ La saison des résultats outre-Atlantique débute bien avec secteur technologique qui inscrit de nouveaux records. Dans ce contexte, le Dow-Jones affiche un gain hebdomadaire de 1,78% et le Stoxx 600 de 1,29%. Sur le front des valeurs, à noter les contreperformances des dossiers Fnac Darty et Casino pénalisés par les grèves de fin d’année.

Cette semaine sera marquée par la réunion de la BCE et par celle de l’Eurogroupe, la publication des prévisions économiques mondiales du FMI, la 50ème édition du forum économique de Davos et les élections régionales en Italie. Au Royaume-Uni, l’accord de sortie de l’Union européenne poursuit son processus législatif en vue d’un retrait effectif le 1er février prochain et plusieurs indices de confiance en zone euro seront communiqués…

Michel Douin
Toutes les chroniques