La chronique boursière

12/04/2021

Toujours plus haut…

Les marchés actions internationaux font fi des incertitudes entourant la gestion de la crise sanitaire et notamment de l’efficacité des vaccins contre la recrudescence des variants. En effet, le Stoxx600 affiche un gain hebdomadaire de 1,16% et le Dow-Jones de 1,27%. Les flux en direction des actifs risqués ne se tarissent pas, alimentés par le soutien des Banques centrales, les plans de relance massifs notamment aux Etats-Unis et l’accélération des campagnes de vaccination. Cette baisse de l’aversion au risque est illustrée par la détente du Vix, indicateur qui mesure la volatilité, et le repli des taux américains à 10 ans dans le sillage des minutes de la Fed qui n’ont pas fait état d’un durcissement à venir de la politique monétaire malgré les pressions inflationnistes de court terme constatées. D’ailleurs les marchés pourraient parfaitement s’accommoder de taux américains à 10 ans autour de 2% si le mouvement de hausse traduit bien l’amélioration des perspectives économiques comme l’escompte de nombreux investisseurs. Dans ce contexte, les belles valeurs de croissance ont été recherchées et notamment les technologiques cassant quelque peu la dynamique haussière entourant les valeurs cycliques et value de ces dernières semaines. Pour autant, nous considérons que le rattrapage de ces dernières devrait se poursuivre au cours des prochains mois en lien avec la reprise du cycle économique. A court terme toutefois, nous préférons adopter une posture plus prudente suite à la hausse ininterrompue des indices actions depuis un an alors que se profile la saison des résultats trimestriels dont les publications très attendues des banques américaines et en France de L’Oréal et de LVMH…

 

Michel Douin
Toutes les chroniques