La chronique boursière

16/12/2019

Cap sur les 6 000 points…

Rien en début d’année ne nous laissait présager un tel parcours boursier et pourtant l’année 2019 sera un très bon cru. Les marchés financiers, avec le soutien sans faille des Banques centrales ont inscrit de nouveaux records à Wall Street et affichent des gains de plus de 20% en Europe. Le scepticisme a laissé place à l’optimisme puisque les deux facteurs de risque qui limitaient le potentiel d’appréciation en cette fin d’année ont quasi-disparu. En effet, la large victoire du Parti conservateur de Boris Johnson lors des législatives britanniques jeudi dernier rend très peu probable un « Brexit dur » le 31 janvier prochain. Par ailleurs, l’accord commercial de phase 1 annoncé entre les Etats-Unis et la Chine dont le conflit cristallisait beaucoup de craintes depuis de nombreuses semaines a été bien accueilli même si la signature n’interviendra qu’à la rentrée prochaine. Certes il demeure un certain nombre de sujets délicats à aborder tels que la cybersécurité mais cette avancée concrète marque un apaisement bienvenu dans les relations sino-américaines. Dans ce contexte plus favorable, l’indice CAC 40 affiche un gain hebdomadaire de 0,8% avec en point de mire les 6 000 points.

Cette semaine, nous prendrons connaissance en zone euro des indices de confiance PMI et de l’Ifo allemand. Nous surveillerons également les négociations entre Boris Johnson et l’Union européenne en vue d’une sortie en douceur du Royaume-Uni…

Michel Douin
Toutes les chroniques