Mentions légales
     
 
 


Joindre le geste à la parole

Autant donner à une fondation est une démarche naturelle aux Etats-Unis et dans de nombreux autres pays, comme en témoignent les célèbres exemples de Bill Gates et de Warren Buffet qui ont légué la plus grande part de leur fortune à des organisations charitables, autant ce processus est peu usité en France.
Les raisons qui expliquent ces différences de comportement sont simples, la principale en est certainement la très forte pression fiscale qui pèse sur les revenus des Français dès que ceux-ci atteignent un certain niveau ; une autre raison qui peut être citée est la volonté de discrétion des Français qui ne veulent pas montrer des signes de leur prospérité, y compris par des actes de générosité visibles.
Mais le gouvernement a décidé de faire évoluer les attitudes, dans ce domaine comme dans beaucoup d’autres, et de soutenir les initiatives individuelles, y compris dans les secteurs de la philanthropie, du financement de la recherche scientifique et de l’enseignement, du mécénat artistique, bref, de rendre aux Français l’initiative de soutenir tel ou tel projet qui leur tient à cœur. Par la loi TEPA du 21 août 2007, qui venait compléter la loi du 1er juillet 2003, les Français ont maintenant toutes les raisons de se montrer généreux à l’égard des causes auxquelles ils croient.

L’objet de la Fondation Obélisque est précisément de :

rapprocher les besoins des possibles de manière concrète, en joignant le geste à la parole.

La Fondation Obélisque a comme préoccupation majeure de maintenir une proximité et un lien étroits entre les personnes qui donnent et les bénéficiaires de ces dons.

Les huit personnes qui se sont réunies pour créer cette fondation avec le soutien de la Fondation de France ont donné leur accord pour que d’autres personnes deviennent également donateurs, et apportent non seulement des dons mais également des projets à soutenir. En ce sens cette fondation apportera sa pierre à des projets de proximité et remplira son objet.