La chronique boursière

14/05/2018

Des marchés bienveillants…

Malgré un contexte géopolitique tendu, les principales places boursières affichent des performances hebdomadaires positives, le Stoxx 600 progressant de 1,39% et le Dow Jones de 2,16%. En effet, les indices ont bien résisté à la dénonciation par les Etats-Unis de l’accord nucléaire iranien et à l’instabilité politique en Italie. Mieux, les tensions à ce stade impactent principalement le pétrole – le brent cotant plus de 77 dollars le baril – et les matières premières dont la hausse profite à cette filière mais aussi aux indices plus globalement. Le secteur technologique a également été à la fête puisque Apple, bien aidé par Warren Buffet qui a renforcé sa position dans la valeur, Amazon, Microsoft ou encore Alibaba reviennent tester leurs points hauts historiques. Par ailleurs, les chiffres de l’inflation au mois d’avril aux Etats-Unis ressortent inférieurs aux attentes abaissant les anticipations de hausse des taux directeurs de la Réserve fédérale américaine. De son côté, la BCE a laissé ses taux inchangés et Mario Draghi a souligné la nécessité d’une meilleure solidarité économique et financière en zone euro. Les résultats d’entreprises sont dans l’ensemble solides et le marché des fusions acquisitions demeure dynamique soutenant également la tendance haussière. A noter la démission du PDG d’Air France qui a pénalisé lourdement le titre et le rebond de STMicroelectronics dans le sillage d’Apple qui étudierait le lancement d’une carte de crédit commune avec Goldman Sachs. Enfin Donald Trump a présenté un plan qui vise à diminuer le prix des médicaments sans effet pour le moment sur le cours des valeurs pharmaceutiques.

Cette semaine, nous prendrons connaissance entre autres des publications des ventes au détail en Chine et aux Etats-Unis, de la production industrielle en zone euro et aux Etats-Unis et du taux d’inflation en zone euro.

Michel Douin
Toutes les chroniques